One Piece-Puissance est basé sur le célèbre manga d'Eiichiro Oda: One Piece, C'est un forum plein de vie.
 
AccueilCalendrierFAQMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Chronique Eternel : Les Fils Héritiers

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kiel Novans

avatar

Masculin Messages : 242
Berrys : 381
Date d'inscription : 10/03/2012
Age : 24
Localisation : Ailleurs.
Humeur : Poétique

Feuille de RP
Personnage: Kiel Novans
Prime/Grade: 2.100.000B
Equipage ( Rang ): Assassin des Crazy Cloud (second)

MessageSujet: Chronique Eternel : Les Fils Héritiers   Mar 17 Avr - 11:37

C'est une histoire dans un monde purement imaginatif. Mélange de SIFI et d'héroic Fantasy. N'hésitez pas à critiquer, vos remarques sont importante.

On débute :

Chapitre 1

L’air lui brulait les sinus et sa gorge sèche lui réclamait de l’eau. Pourtant, il continuait de courir. Le fracas des rochers lui donnaient la force de fuir. Quoi ? Sans doute les souffles de feu qui fusaient dans toutes les directions. Le jeune garçon aux yeux verts et à la chevelure d’or ne cessait de regarder sur le coté, mais il n’arrivait à voir qu’une sorte d’ombre se mouvoir de plus en plus rapidement.


-Fait attention !

Une voix féminine avait retentit dans le groupe et le jeune garçon se sentit attrapé sans comprendre. Au même moment, un rocher rougit par le feu venait de s’écraser devant leur pont de basalte, leur brisant la voie. Une femme, plus âgée que les autres relâcha le garçon avant d’y planter ses yeux de jais. Il s’en était fallu de peu avant qu’il ne se fasse écraser et ils avaient maintenant perdu un temps précieux.

-Sarah…

Elle se releva, laissant découvrir son air déterminé et sérieux. Elle avait des cheveux aussi noire que l’ébène et les avaient attaché avec deux tresses. Elle était habillée avec une tunique où reposaient des morceaux d’armures légère. Une épée d’acier reposant sur sa hanche droite.

-Nous allons tenter un chemin ! Suivez-moi ! Nous ne devons pas enlever notre vigilance ! Faites attention à ne pas tomber dans la lave, nous sommes dans un volcan ne l’oubliez pas !

-Sarah !! J’ai peur !!


Elle se retourna vers lui et lui prit son visage d’enfant. Il n’était qu’un adolescent dont elle avait dû s’occuper, et dans cette situation il dépendait toujours d’elle. Sarah soupira longuement avant de le calmer.

-Nous avons tous peur Lionel… mais pense à nos amis, notre peuple… Tu es le seul en qui nous pouvons placer notre héritage. Ne laisse pas la peur te dominer, tu es bien plus fort que tu ne l’imagine et…

Elle hésita puis d’un geste résolu, elle décrocha son pendentif pour l’accrocher autour du cou de son protégé.

-Sarah, ils arrivent ! Hurla l’un des membres du groupe.

-Il te protégera de tous les mauvais sorts… Écoutez, vous tous ! Je vais vous ouvrir la voie ! Partez, je vais les ralentir !

-Sarah non !


Mais il n’eut pas le temps de protester, des mains se refermèrent sur lui avant de l’emporter malgré ses pleurs. La femme ferma les yeux avant de respirer profondément. Puis elle toucha le sol rocailleux et se visualisa le pont de basalte qu’elle avait vu avant qu’il ne soit détruit. Sous les yeux émerveillés du groupe, le pont récemment détruit se reforma à partir de la roche qui composait cet endroit. Ils fuirent l’endroit et le pont improvisé céda après leur passage. Sarah avait relâché son énergie à ce moment là. Elle devait en garder pour l’énorme lézard ailé qui venait de se poser devant elle. Le second avait poursuivit sa route.
Leurs courses les épuisaient et les nombreux chemins se devenaient de puis en plus rare. L’air était irrespirable et les masques qu’ils portaient se dégradaient rapidement. Lionel n’en avait pas besoin, il pouvait changer la température de son corps. Cependant, le reste de ses compagnons n’étaient que de simples humains.


-J’étais persuadé que c’était le bon chemin, insista l’un des membres du groupe.

-Continue de courir, ils ne doivent pas nous trouver ! Le temple se trouve tout en bas du volcan ! C’est la seule solution, alors vous allez courir oui ?!

-Dimitri, Siera, arrêtez de vous battre !

-Désolé Kion, répondirent en cœur les chamailleur.

-N’oubliez pas que nous avons Lionel ! Dante ne devrais plus tarder non plus ! Ils sont les seuls à pouvoir utiliser le don divin, alors ne perdez pas espoir !


On n’entendit plus aucun mot. Lionel était terrorisé mais il continuait de courir, il ne se contentait que d’observer ses amis. Il avait peur de les perdre et de ne pas se sentir à la hauteur. Pourtant tous faisaient l’effort de cacher leur inquiétude. Au bout de quelques minutes de courses vers le fond du volcan, ils arrivèrent devant un bâtiment entièrement rouge. Les vapeurs toxiques affectaient déjà les compagnons qui se décidèrent rapidement d’entrer dedans. L’air était plus sec et rare, la chaleur semblait plus intense. Trois personnes du groupe s’écroulèrent sur le sol sans vie mais ils continuèrent d’avancer le long des corridors. Ils arrivèrent finalement dans une grande pièce où était posé un bloc de granit au centre. Une flamme brillait et dansaient lentement sur ce socle. Le groupe se félicita de son avancé et un cri de joie retentit. L’un deux sortit une gourde et s’avança prêt du socle, prêt à éteindre le feu.


-Ne fait pas ça ! Hurla soudainement Lionel.

Une violente déflagration retentit, recouvrant toute la salle. Lorsque le jeune garçon se releva, indemne, il constata avec horreur qu’il ne restait plus aucun de ses amis. Il se recroquevilla contre lui-même tandis que des larmes amères coulaient le long de ses joues. Il se maudit lui-même de son sort, il avait espéré les rejoindre. Seulement, les divins ne lui permettaient pas d’échouer.


-Un faible est celui qui pleure pour un autre faible. En restant accroché à des sans-pouvoirs, tu te livre dans les bras de la honte.

Sa tête se tourna rapidement sur le coté. On pouvait lire du mépris dans son regard puis de l’étonnement. Sa bouche s’ouvrit mais les mots ne pouvaient sortir. Son souffle devenait de plus en plus saccadé au rythme accéléré de ses battements de cœur.

-Im… Impossible… balbutia t-il enfin.

Il observait un homme dont la peau était aussi rouge que le sang. Ses yeux, d’une froideur inhumaine, était d’un bleu pale. Son expression farouche et diabolique exprimait ses intensions mauvaises. Il était parsemé d’écaille d’un jaune-orange vif. Lionel compris qu’il avait en face de lui un démon malgré sa ressemblance avec les dragons de feu. Il se releva d’un bond avant de joindre ses mains pour faire apparaitre une épée dont la lame de cristal scintillait à la lumière des torches du sanctuaire.


-Ne crois pas que je vais te ménager Crell. Je te hais !

-Montre-moi ta force Lionel. Que les sacrifiés puissent contempler ta défaite.

-Tais-toi !


Le jeune garçon fonça sur son adversaire l’épée en main. Il plaça son coup au niveau du ventre de son adversaire mais fut arrêté dans son élan par une main qui lui attrapa le cou. Il fut immédiatement plaqué au sol avec force, lui arrachant un cri de douleur. Son corps refusait de bouger et il observait impuissant son adversaire faire apparaitre des griffes rouges. Il ferma alors les yeux de peur de mourir mais il sentit un mouvement brusque. Il rouvrit rapidement ses yeux et constata que Crell s’était retrouvé un peu plus loin, allongé sur le sol. Il ne tarda pas à se relever, regardant d’un regard farouche celui qui avait osé le toucher. Lionel ne le reconnu pas, il s’agissait d’un elfe de grande taille aux cheveux noire. Il semblait porter l’uniforme de leur groupe.

-Lionel éteins cette lueur !

Il s’exécuta. Il couru le plus vite possible mais la distance se prolongea. Plus il courait plus il s’éloignait de la cible. Il s’arrêta mais à ce même moment, un hurlement strident le plongea dans une pièce baigné d’obscurité. Devant lui, des formes spectrales dansaient autour de lui en scandant son nom de manière méprisante. Puis une lame rougie par le sang se ficha dans son buste. Il tomba à genou avant d’apercevoir un masque tout blanc sans aucun motif crier d’une voix féminine :


-Tout est de ta faute !!

Il fut aveuglé par une explosion de lumière avant de se réveiller dans un lit aux draps mouillés par sa sueur. Il respirait bruyamment, les pupilles dilatées, le front brulant. Il se laissa tomber sur son lit avant de soupirer, contemplant la pleine lune à coté de lui d’un air las. Cela faisait combien de temps ? 10 ans ? Cela ne le rajeunissait pas. Il se leva sans encombre puis se dirigea vers les douches.


Chapitre 2

La classe au complet, Lionel pris place devant la classe. Il abordait toujours le même regard envers ses élèves. De sa vie, devenir professeur avait été la meilleure chose à faire. Tisho lui avait affecté un poste et il devait s’acquitter de nombreuses taches comme leur apprendre l’histoire de Terra, des humains. Il donnait tout pour eux et ses élèves lui rendaient bien. D’ailleurs, les épreuves des sélections allaient bientôt commencer. Pourtant, il semblait préoccupé par la venue du nouveau fils des ténèbres, celui-ci aurait l’une des taches les plus difficiles à finir. Il espérait qu’il ne s’agisse pas de ses élèves, d’autant que le fils de la lumière pouvait bien être de cette école…


(Suite à venir, soyez patient)
Revenir en haut Aller en bas
Luna
Neville Longbottom
avatar

Féminin Messages : 232
Berrys : 244
Date d'inscription : 19/01/2012
Age : 23
Localisation : Mer de South Blue /Bordeaux
Emploi/loisirs : Bientot la rentrée, IUT !
Humeur : Vacancière

Feuille de RP
Personnage: Yoru
Prime/Grade:
Equipage ( Rang ): Cuisinière/capitaine à temps partiel

MessageSujet: Re: Chronique Eternel : Les Fils Héritiers   Mar 17 Avr - 17:45

J'adore !!! Bonne idée de commencer par un flash-back. Le combat est bien décrit et l'ambiance est bien écrite ^^

Continue je veux la suite =D
Revenir en haut Aller en bas
 
Chronique Eternel : Les Fils Héritiers
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» FLASH,ALIX FILS-AIME KITE BATO A
» NewMoon Eternel Partenariat
» [Officiel] Nicodemus, L'Eternel Vagabond.
» Le fils de Michel François a été assasiné
» Un balais pour mon fils ! [matin] [Pv Martin]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Puissance :: Créations des Oppsiens ! :: Bibliothèque de Robin-
Sauter vers: